Blogue

Cloud hybride : triplement des usages sous trois ans

Cogeco Peer 1

mai 22, 2015

Share:    

Une étude réalisée par le cabinet expert Vanson Bourne pour le compte de Peer 1 Hosting, révèle une baisse de l’utilisation du cloud privé et sur site, et prévoit un usage croissant des solutions d’hébergement hybride.

Cette enquête indépendante menée auprès de 900 décideurs IT américains, canadiens, et britanniques pose la question de l’approche adoptée en terme d’hébergement sur l’année à venir et dans les trois prochaines. Sur l’effectif interrogé, 10 % des sondés – interrogés par téléphone et en ligne entre novembre 2014 et janvier 2015 – affirment qu’ils utilisent principalement le cloud hybride et 28 % d’entre eux déclarent aller vers cette solution d’ici les trois ans à venir. En conséquence, sur la même période, on devrait enregistrer un recul significatif de l’hébergement dans les murs mêmes de l’entreprise, solution qui passerait de 31 % à 17 %, avec une érosion parallèle du recours au cloud privé de 52 % à 41 %.

Les facteurs qui expliquent ce virage tendanciel semblent être principalement d’ordre économique. En effet, sollicités sur les motivations qui orientent leur choix stratégiques, les responsables IT indiquent que les préoccupations principales de leurs organisations sont d’abord la réduction des coûts, mise en avant à plus de 49%, puis l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et des processus (pour 45 %). Les mêmes personnes répondent ensuite que la sécurité des opérations IT (à 53 %) et la protection des données (à 46 %) arrivent en tête des défis à relever pour atteindre ces objectifs.

Selon Toby Owen, Vice-Président Produits chez Peer 1 Hosting, ce constat n’est guère étonnant car « la proposition du cloud hybride est très attrayante du fait qu’elle répond aux soucis des décideurs IT de générer des économies de coût, tout en augmentant l’agilité et l’efficacité opérationnelle ». Il est donc logique que l’adoption du cloud hybride dépasse rapidement le cloud uniquement privé ou public si les dernières réticences sont levées. Celles-ci concernent, toujours selon l’étude, la sécurité et la protection des données, des préoccupations qui semblent encore freiner l’adoption du cloud hybride. « Il est vrai qu’aucune organisation ne peut faire de compromis à cet égard », relève Toby Owen qui souligne le sentiment qu’ont les clients de ne pas avoir de contrôle en la matière ou tout du moins d’avoir cette impression. Pour ce spécialiste, il faut que les hébergeurs dissipent au plus vite cette perception « en proposant des solutions de cloud hybride réellement évolutives, flexibles et contrôlables », ce qui amènera les décideurs à adopter le cloud hybride en proportion encore plus importante et avec encore plus de rapidité que ne le suggère l’étude du cabinet Vanson Bourne.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis