Blogue

L’avenir du cloud repose sur l’hybridation technologique

Cogeco Peer 1

juillet 07, 2014

Share:    

L’évolution rapide des technologies IT pousse les offres d’hébergement vers toujours plus de flexibilité. Elles doivent répondre aux besoins très évolutifs des entreprises. Peer 1 Hosting, déjà à la page, s’oriente désormais vers des architectures matérielles et logicielles fondamentalement hybrides.

La définition du cloud hybride n’est pas uniforme. Dans la littérature du cabinet d’études Forrester, on définit le cloud hybride comme « un modèle d’infrastructure IT dans lequel au moins un service de cloud externe s’intègre avec une application, une source de données, ou un élément d’infrastructure internalisé ». Pour certains, c’est « la capacité d’orchestrer de façon simultanée des ressources cloud privé et public », tandis que d’autres le définissent comme « un modèle combinant cloud privé et public et dont les ressources sont rendues disponibles et accessibles via un catalogue unifié de services IT ».

Mais derrière ces variantes de définition, tous les acteurs s’accordent pour affirmer que le cloud hybride est une évolution logique des modes d’accès aux services IT. Si cette transformation est inéluctable c’est qu’elle présente quelques atouts. Sur ce point, les choses semblent claires : l’association d’un cloud privé, internalisé ou externalisé chez un hébergeur, et d’un cloud public à ressources mutualisées entre plusieurs utilisateurs, immédiatement disponibles et facturées à la consommation, permet de bénéficier d’une disponibilité et d’une performance ajustées sur l’offre publique, tout en conservant le contrôle sur des applications et des données critiques dont on connait précisément la localisation.

 Des acteurs divers

La majorité des acteurs IT du marché ont déjà lancé des offres de cloud hybride ou prévoient de le faire, qu’ils soient des constructeurs de matériels, des éditeurs de logiciels ou plus classiquement des SSII ou des hébergeurs-infogérants. Ces propositions sont parfois construites sur des alliances industrielles qui permettent d’associer des savoir-faire complémentaires ou sur des accords de partenariats alliant des apports technologiques et des capacités d’hébergement. Pour autant, la demande des entreprises est encore latente puisque celles-ci ont souvent évolué vers des solutions cloud classiques. Le cabinet d’études Gartner prédit que le cloud hybride s’inscrit dans la stratégie de nombreuses entreprises qui prévoient de lancer des projets à l’horizon 2015.

Le cloud hybride constituera le modèle de fourniture IT dominant d’ici 2020, pense-t-on chez Forrester. « Les professionnels doivent se préparer à gérer leurs ressources IT comme un portefeuille de services déployables à la demande et de façon automatique (…) pour des applications dont les sources de données et les services métiers se situeront aussi bien à l’intérieur qu’en dehors de l’entreprise ».

 L’hybridation chez Peer 1

Chez Peer 1 Hosting, la mutation vers le cloud hybride est déjà engagée avec le développement de nouvelles offres spécifiquement conçues pour les entreprises qui veulent pouvoir réagir vite et efficacement. Avant, les propositions de l’hébergeur s’appuyaient essentiellement sur la virtualisation de ressources pour induire de la flexibilité et une certaine baisse des coûts. Ce modèle qui permet une certaine désolidarisation de l’enveloppe physique en proposant des processeurs, de la mémoire vive ou de stockage sur disque à la demande, payés à l’usage, atteint rapidement ses limites puisque le coût à tendance à croître lorsque le volume des ressources mobilisées augmente.

Les solutions hybrides désormais proposées sont toujours basées sur des serveurs virtuels mais les clients ont toujours le choix de créer ou de conserver des infrastructures physiques qui leurs sont propres avec des processeurs, de la RAM et du stockage dédiés à leurs applications stratégiques. Ce qui change c’est qu’ils disposent d’une interface unique qui leur permet de provisionner sur les ressources du cloud classique mais également sur la plateforme physique ultra performante dédiée (Mission Critical Cloud). Ces deux plateformes sont toutes deux construites sur le catalogue de produits agréés par Peer 1 Hosting (serveurs Dell, solutions de sécurité de Juniper Networks, etc.) que le client n’utilise et ne paye qu’en fonction de ses besoins à l’instant T. Cette infrastructure entièrement virtualisée est adossée à des ressources physiques utilisées exclusivement par chaque client, avec des performances garanties tant au niveau stockage par l’usage intensif de mémoire SSD, qu’au niveau sauvegarde et sécurité avec des serveurs qui sont périodiquement « photographiés » (snapshot) pour générer une copie à l’identique prête pour une restauration instantanée.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis