Blogue

Le Big Data : un nouveau défi pour l’hébergement en Cloud et la sauvegarde des données

Cogeco Peer 1

avril 17, 2012

Share:    

Après le Cloud, c’est le terme Big Data qui fait florès dans les réunions de DSI depuis presque deux années. Big data (littéralement « grosse donnée » ou plutôt « données massives » en français) est une expression venue encore une fois tout droit des Etats-Unis et qui désigne des ensembles de données très volumineux pour le traitement desquelles il est nécessaire de mettre en œuvre des outils spécifiques de gestion.

Ces bases de données gigantesques, générées par la multiplication des terminaux fixes et mobiles, la prolifération des applications et la pratique effrénée des réseaux sociaux, fixent de nouveaux ordres de grandeur en terme de capture des informations, de stockage, de moteur de recherche, de partage, d’analyse, et de visualisation. Si le traitement des bases de données massives pose des problèmes d’exploitation, il ouvre aussi des perspectives très intéressantes dans des domaines variés, comme les analyses d’opinions, la prévision des tendances industrielles et économiques, la recherche scientifique appliquée au décryptage du génome à l’évolution des épidémies, ou encore la lutte contre la criminalité ou le renforcement de la sécurité.

Bref, le Big Data est un nouvel enjeu stratégique pour les entreprises mais aussi pour les Etats. La Maison Blanche a ainsi décidé de consacrer 200 millions de dollars pour créer des outils capables d’analyser de très gros volumes de données dans le but d’améliorer la recherche scientifique aux Etats-Unis. L’administration américaine souhaite exploiter encore mieux ses grosses bases de données mais aussi former des chercheurs capables d’en tirer le meilleur profit au bénéfice de la recherche scientifique, environnementale, biomédicale, pour l’éducation et bien évidemment pour la sécurité nationale. L’Europe aussi commence à prendre conscience de l’importance de ce défi. Dans le cadre de son programme d’investissements d’avenir, la France a lancé un appel à projets sur le Big Data au lauréat duquel sera allouée une enveloppe de 25 millions d’euros. L’objet de la démarche est de contribuer à lever certains des verrous technologiques en matière d’architectures des outils traitant des grosses masses de données et des logiciels d’exploitation appropriés.

La problématique Big Data est également au menu des entreprises qui voient dans l’exploitation de ces volumes gigantesques de données produites par les individus et les organisations de formidables opportunités de créer de nouveaux outils de productivité et de compétitivité. Cette vision concerne toutes les entreprises de tous les secteurs d’activité, ainsi que tous les aspects de leur gestion (ventes, logistique, stocks, consommation d’énergie…) comme l’indiquait déjà rapport le McKinsey Global Institute de mai 2011. Les nombreuses applications des Big Data laissent présager un marché potentiel énorme, notamment en terme de stockage et de protection de ces masses de données.

Un défi pour le Cloud et la sauvegarde

Pour les Etats comme pour les entreprises, la première préoccupation est de collecter et stocker des volumes d’information toujours plus volumineux. Cela suppose de recourir à des moyens informatiques et de sauvegarde puissants, pouvant croître facilement et rapidement, quasiment à la demande, notamment en terme de capacité d’hébergement des données et de puissance de calcul. Cette définition évoque évidemment le concept de Cloud Computing qui présente de nombreux avantages comme l’accessibilité à distance aux données et aux applications. Grâce à la mutualisation des ressources matérielles et logicielles, le Cloud contribue aussi à la modération des investissements nécessaires et à la maîtrise des coûts de fonctionnement qui peuvent être facturés à l’usage. Le Cloud facilite aussi l’exploitation des données grâce à leur mise à disposition en libre service via des réseaux offrant un accès universel aux data centers et une bande passante garantie.

Les chargements et les traitements des données au sein du Big Data, s’appuient sur des technologies comme «Hadoop», «MapReduce», « bases de données massivement parallèles» qui reposent toutes sur le calcul réparti sur serveurs en réseau, c’est à dire sur une architecture typique de Cloud Computing.

Le Cloud permet enfin aux entreprises de mettre rapidement en valeur leurs grandes masses de données sans investir énormément. Des offres Big Data en mode SaaS (Software as a Service) existent déjà et permettent d’accueillir les données dans des infrastructures mutualisées, avec des ressources mutualisées comme par exemple des applications métiers, spécifiques à chaque industrie ou fonction transverse dans l’entreprise, et directement utilisables par les responsables opérationnels. Le Cloud est donc une façon immédiate et progressive d’exploiter rapidement des Big Data.

Le Big Data étant générateur de valeur ajoutée et de gains de performance, on doit convenir qu’il est plus que nécessaire d’assurer et de protéger ce capital en s’appuyant sur des solutions de sauvegarde efficace et pérennes. De nouvelles technologies proposées par les éditeurs de solution de sauvegarde et mises en œuvre par les hébergeurs révolutionnent la protection des données et font économiser des millions d’euros chaque année aux entreprises. En passant au Cloud, celles-ci ont l’opportunité de rationnaliser leur outil de sauvegarde en simplifiant le processus et en le centralisant davantage pour bénéficier des avantages procurés par la virtualisation des infrastructures. En externalisant le stockage et la protection de leurs données, les entreprises peuvent également s’adosser à des plates-formes de restauration globale qui s’imposent de plus en plus dans une logique du renoncement aux environnements de sauvegarde hétérogène beaucoup trop complexe.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis