Blogue

Les obstacles à l’adoption de l’IA : infrastructure, personnel spécialisé et crainte

Susan Bowen

juin 11, 2019

Share:    

De temps à autre dans cette série de blogues, j’aime prendre le temps de parler de certaines nouveautés intéressantes dans notre industrie et de voir comment Cogeco Peer 1 peut jouer un rôle.

Les nouvelles technologies, leur compréhension, leur adoption, ainsi que les espoirs et les défis qu’elles représentent, sont des thèmes qui m’accompagnent depuis le début de ma carrière. Ces derniers temps, il s’agit particulièrement de l’intelligence artificielle, ou IA, un immense progrès technologique que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter. Un récent sondage mené par Gartner CIO a montré que le nombre d’organisations ayant recours à l’IA a connu une augmentation fulgurante de 270 % depuis 2015.

Toutefois, j’ai réalisé lors de mes conversations avec nos clients que malgré l’engouement général, il reste de nombreux obstacles qui ralentissent l’adoption de l’IA :

  • Absence d’infrastructures nécessaires ;
  • Manque de personnel qualifié pour gérer une telle transformation technologique ;
  • Peur de l’inconnu : continuité et perturbation des affaires.

Le mois dernier, j’ai eu le privilège d’être contactée par City A.M., un journal économique britannique très réputé, afin de donner mon avis sur ce sujet. L’article résultant de cet interview explique l’influence actuelle de l’IA sur le monde des affaires et en quoi il est nécessaire pour les entreprises de surmonter les obstacles initiaux afin d’adopter ces technologies.

Certains points importants abordés dans cet article :

  • Les DONNÉES, aussi bien personnelles que professionnelles, sont rapidement en train de devenir un service essentiel, tout comme les transports, l’énergie et l’eau. Elles sont indispensables pour évoluer efficacement dans la vie moderne.
  • Grâce aux progrès technologiques en matière de données ainsi qu’aux algorithmes sophistiqués et aux processeurs ultra-rapides, l’intelligence artificielle est désormais capable de discerner des tendances dans les données et d’en tirer des enseignements. L’espoir est que l’IA permette aux entreprises de renforcer leur rentabilité, d’accroître leurs bénéfices, de réduire les coûts et, d’une manière générale, de simplifier la vie de tout un chacun.
  • Tandis que la demande de solutions à base d’IA s’accroît dans tous les secteurs, nous sommes confrontés à une pénurie de main-d’œuvre spécialisée dans ce domaine. Il est de plus en plus difficile de trouver des personnes qualifiées qui disposent des compétences et du savoir-faire nécessaires pour exploiter l’IA de façon optimale. Ce problème vient renforcer le « déficit des compétences numériques » qui est déjà grandissant dans notre société.
  • L’aversion au risque (ou la peur de l’inconnu) chez les cadres supérieurs présente un autre type d’obstacle à l’adoption de l’IA. Les membres d’une organisation plaidant en faveur de l’IA feront naturellement machine arrière s’ils n’ont pas l’appui de leur direction. Ce manque de soutien est souvent dû à une méconnaissance du fonctionnement de la technologie ou des avantages qu’elle peut apporter. Il peut être difficile pour un dirigeant de voir le potentiel lucratif d’un projet expérimental d’IA. D’autres opportunités commerciales peuvent facilement prendre le dessus.
  • Le recours à un sous-traitant pour l’infrastructure technologique requise permet à l’entreprise de réduire ses frais et d’éviter les risques, tout en employant des personnes dotées du savoir-faire nécessaire. Pour satisfaire les exigences techniques et savoir comment mettre en œuvre l’IA, il faut non seulement disposer des bonnes technologies, mais aussi des bonnes personnes et des processus adéquats.
  • Les entreprises doivent investir dans la création d’un état esprit favorable à l’IA et préparer leurs employés en leur fournissant les formations, les moyens, les outils et les processus dont ils ont besoin pour se mettre à l’IA. C’est comme cela qu’ils obtiendront des résultats commerciaux tangibles.

Le passage à l’IA est inévitable ; certains y gagneront, tandis que d’autres perdront la course. Ceux qui parviendront à maîtriser la puissance de cette technologie bénéficieront d’avantages compétitifs à peine imaginables aujourd’hui. Je suis convaincue que la sous-traitance permettra à de nombreuses entreprises de réussir, du moins en ce qui concerne leurs besoins en infrastructure.

Si vous souhaitez en savoir plus, l’intégralité de l’article se trouve ici.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis