Blogue

Mise à jour des sites Web : le rôle clé du CMS

Cogeco Peer 1

novembre 26, 2013

Share:    

Pour rester attractif et au goût du jour, il est important de bien maintenir son site web en maîtrisant les outils conçus à cet effet : les CMS ou Content Management System.

Le CMS (Content Management System) ou Système de gestion de contenu en français est une interface qui permet de mettre à jour facilement un site internet. Elle est généralement accessible sur internet via un protocole d’identification et autorise les webmasters à agir directement sur les différents éléments composant les pages web. Il existe de nombreux CMS, certains sont gratuits, d’autres payants. Tous ont des fonctions identiques mais aussi leurs propres spécificités mais tous ont pour objet principal de permettre des modifications de textes, des changements de photos, des ajouts d’informations diverses, mais aussi des remplacements de produits et d’articles lorsqu’il s’agit de boutique en ligne. Le CMS permet également d’intervenir sur des domaines plus critiques comme l’envoi d’informations vers des adresses email ou l’accès aux fonctions de paiement des boutiques en ligne. Un CMS n’est pas obligatoirement difficile à maîtriser puisqu’il autorise des mises à jour faciles par des personnes ne possédant pas obligatoirement de grandes compétences dans le domaine du web. L’utilisateur disposant d’un ordinateur et d’une connexion internet doit en général suivre une charte prédéfinie avec des règles fixées dés la conception du site mais qui peuvent aussi évoluer par la suite. Un cadre prédéfini permet aussi de faire travailler simultanément plusieurs collaborateurs à la mise à jour des contenus en minimisant les risques.

  • Fonctionnement d’un CMS

Un outil de Content Management System se présente généralement sous la forme d’un site web disposant de plusieurs fonctions de publication et offrant de plus une interface d’administration (back-office) qui permet à l’administrateur du site de créer ou organiser les différentes rubriques qui le composent. Un gros site web doit posséder un système de workflow permettant à une équipe éditoriale étoffée de travailler sur tous les contenus  du site sous la responsabilité d’un directeur de publication qui validera les différentes contributions avant leur mise en ligne. Les articles et les différents éléments composant le site sont généralement stockés dans une ou plusieurs bases de données structurées en tables et en champs. Les éléments sont ensuite organisés selon des modèles de page ou gabarits (templates en anglais) qui définissent la présentation des différents contenus par une mise en page et des feuilles de style, et la structuration des données selon des standards tels que XML par exemple.

Classiquement, un CMS propose un mode de rangement des informations par auteur, date de modification, catégorie qui favorise les classements et les recherches.
Les CMS sont soumis aux contraintes de l’édition de contenus ce qui suppose de définir une organisation éditoriale en déterminant qui publie, qui corrige et la fréquence des mises à jour. Il faut également définir une charte qui déterminera les éléments qu’il convient de modifier. Cela suppose aussi de former des intervenants aux techniques rédactionnelles, de choisir un système de gestion de contenu approprié et de le mettre en fonctionnement ce qui peut nécessiter l’intervention d’un prestataire ou des techniciens de  l’hébergeur du site internet.

  • Comment choisir un CMS ?

Pour choisir un CMS il faut prendre en compte plusieurs critères. Le premier est de définir le type de projet et ses modalités de mises à jour. Un site de publication d’informations en ligne a des exigences différentes de celles d’une boutique en ligne ou d’un intranet d’entreprise. Il est clair qu’un service de mise en ligne d’actualités exige une mise à jour instantanée alors qu’une boutique en ligne peut se contenter d’un rythme quotidien sauf en période de promotion ou de ventes flash. La complexité du projet est assez déterminante dans le choix du logiciel CMS puisque ceux-ci sont plus ou moins riches en termes de fonctionnalités, proposent un plus ou moins grand nombre de paramétrages ou de modèles de page sur lesquels les utilisateurs peuvent s’appuyer pour faire rapidement leurs mises à jour. Parmi les critères à prendre en compte lors du choix d’un CMS, la notoriété est un point primordial puisque la plupart des produits  – et notamment les logiciels libres – sont développés par des communautés d’utilisateurs qui produisent très régulièrement des fonctionnalités nouvelles, des extensions et des tutoriaux expliquant comment tirer le maximum d’un gestionnaire de contenus. On trouve ainsi d’excellents systèmes de gestion de contenu sur le net, proposés à des prix accessibles, qui bénéficient de mises à jour très régulières produites par un grand nombre de développeurs et de contributeurs. La meilleure règle à suivre consiste donc à choisir un système qui possède les extensions dont l’utilisateur a régulièrement besoin, qui met en pratique des technologies récentes et dont la mise à jour est fréquente.

A l’heure du choix, il sera donc opportun d’échanger avec les concepteurs du site web mais également avec l’hébergeur dont l’expérience et la connaissance des produits seront les bienvenus.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis