Blogue

Soldes d’hiver : une réussite qui se prépare

Cogeco Peer 1

janvier 09, 2012

Share:    

C’est le 11 janvier que partout en France commenceront officiellement les soldes d’hiver 2012 notamment pour les e-commerçants. Durant 5 semaines et jusqu’au 14 février, les consommateurs-internautes vont partir à la chasse aux bonnes affaires.

Côté réglementation, les choses sont claires et l’encadrement, strict : les produits soldés, d’été comme d’hiver, doivent être en stock depuis au moins 30 jours avant le début des opérations et ne doivent pas faire l’objet de réassortiments. Les prix proposés à la vente peuvent descendre en dessous des prix d’achat mais il est impératif d’afficher aux yeux de tous ces deux informations ainsi que le taux de réduction accordé. Ces données et ces contraintes sont généralement prises en compte dans les solutions de gestion e-commerce et permettent d’accompagner de façon dynamique et sécurisée ces périodes extrêmement stressantes, tant pour les équipes de cybervendeurs que pour les systèmes informatiques.

Le défi est important au regard de la conjoncture économique mais aussi par rapport à la performance attendue qui ne manquera pas d’être comparée avec celle des soldes d’été. La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) annonçait à la fin juillet 2011 une hausse des ventes de 19% par rapport à l’an dernier, à la même époque, grâce à son baromètre des soldes Internet qui, pour la quatrième année consécutive, mesurait les données fournies par un panel de 22 sites appartenant aux principaux secteurs concernés (habillement, ameublement-décoration et produits high-tech) et comprenant aussi bien des sites spécialistes des ventes sur internet que des sites e-commerce d’enseignes magasin.

Les résultats obtenus ont été supérieurs aux attentes, avec un montant moyen de commandes de 100 euros, soit + 1%, par rapport à l’an dernier, et un chiffre d’affaires multiplié par 1,3 fois par rapport à celui enregistré durant les quatre semaines moyennes du 1er semestre 2011 (+31%). Ce résultat confirmait aussi l’étude Médiamétrie/NetRatings qui notait, sur un an, un afflux de nouveaux cyber-acheteurs estimés à 2,9 millions de personnes.

Les enjeux économiques sont donc importants à la fois pour le porte monnaie ou la carte bancaire des consommateurs mais surtout pour les entreprises de commerce disposant d’une vitrine sur le Net ou pour les sites marchands « pur web ».Toute leur stratégie et leur performance économique reposent sur l’efficacité de leur système informatique : mise en ligne dynamique et promotionnelle des produits, gestion des stocks, support et protection de bout en bout des transactions, logistique de livraison.

Pas question d’afficher des pages blanches ou incomplètes, d’ignorer une éventuelle absence de référence, de proposer une procédure de paiement lente, peu rassurante, sans acquittement de réussite, de ne pas respecter les délais de livraison par défaut de transmission des bonnes informations. Il faut non seulement assurer l’indispensable mais aussi prévoir l’inimaginable : la panne soudaine d’un serveur critique, le piratage d’une base de données clients… Car pour nombre d’entreprises, ces cinq semaines de soldes représentent une part importante de leur chiffre d’affaires et un moment essentiel dans la relation de confiance qu’elles établissent et entretiennent avec leurs clients.

Pour relever ces défis dans la sérénité et l’efficacité, il faut évidemment travailler avec un hébergeur qui apporte toutes les garanties de sécurité et de disponibilité requises par les activités critiques comme la vente sur Internet. Les solutions de stockage de données et de gestion d’applications doivent donc être sélectionnées sur des critères impératifs et draconiens de protection physique et informatique, avec un plan de reprise d’activité bien établi et testé, avec des prestations d’infogérance claires et précises associées à des procédures d’alerte, de monitoring et de supervision éprouvées.

Il faut s’assurer que l’hébergeur s’appuie sur des réseaux et des infrastructures techniques solides et rapidement évolutives pour parer à toute hausse subite d’activité, qu’il maîtrise toutes les subtilités du cloud computing et de la mutualisation matérielle et logicielle, garants d’une vraie réactivité opérationnelle. Ce prestataire-partenaire doit enfin mettre en œuvre toutes les procédures et les pratiques liées aux certifications SSL et à la norme PCI afin d’apporter toutes les garanties nécessaires à une sécurité totale des transactions en ligne comme à la protection des transmissions et du stockage des données sensibles.

Le succès des périodes de haute activité commerciale, comme la saison des soldes, repose donc sur un dialogue préalable avec son prestataire informatique pour répertorier tous les éléments qui vont constituer « l’ordre de bataille » de l’entreprise.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis