Blogue

Twitter et Pinterest mettent un doigt dans le e-commerce

Cogeco Peer 1

septembre 08, 2015

Share:    

Le réseau social basé sur des messages courts a depuis longtemps été pris en compte par les marques et les entreprises. Son entrée dans la sphère du e-commerce en est donc une conséquence logique. Le site de partage d’images Pinterest suit le mouvement avec une démarche originale.

Créé en 2006, le réseau social Twitter est un outil de messagerie instantanée permettant d’envoyer gratuitement via Internet des « tweets » composés au maximum de 140 caractères. Très pratique pour réagir en direct sur tous types d’évènements, le service est devenu populaire et réunit plusieurs centaines de millions d’utilisateurs dans le monde entier. Rapidement, les entreprises ont compris l’intérêt qu’elles pouvaient tirer d’un tel engouement pour fidéliser leurs clients et en faire des « suiveurs » de leurs marques. Il est donc naturel que Twitter veuille transformer la mise en relation en transaction commerciale, d’autant que cette démarche, déjà engagée chez Facebook, s’initie parallèlement chez Pinterest.

Buy now

Deux fonctionnalités sont proposées par Twitter. La première consiste à faciliter la prise en compte des produits par les suiveurs du fil d’actualité d’une entreprise : les tweets portant sur des produits sont dirigés vers des pages dédiées, agrémentées de photos ou de vidéos, et de descriptifs avec mention du prix. Des boutons d’option sont disponibles pour réserver, acheter ou pour renvoyer l’internaute sur le site marchand de la marque ou de la référence en question. En complément de celles dédiées aux produits, des pages dites « locales », conçues sur un modèle similaire, donnent cette fois des informations sur un magasin ou un lieu, agrègent des tweets de référencement positifs et affichent un bouton associé pour obtenir plus d’informations (site web, situation, etc). Twitter propose par ailleurs une fonction complémentaire qui est présentée comme une nouvelle manière pour les marques de mettre en avant des collections de produits ou de pages locales à l’intention de leurs « suiveurs » par le biais d’influenceurs (personnalités, marques, médias, etc.) qui sélectionnent les références selon leurs préférences.

Buy it

Depuis début juillet, Pinterest, réseau social de partage d’images, propose à côté du bouton rouge « Pin It » son équivalent bleu qui permet d’épingler un produit afin de l’acheter. Ces « buyable pins » (littéralement épingles e-commerce), déployées sur la plateforme et disponibles pour l’instant sur terminaux iOS favorisent l’achat d’impulsion en quelques clics : choix de la couleur pour un vêtement par exemple et paiement via Apple pay ou avec une carte de crédit. Un processus rapide qui permet à l’utilisateur de faire ses achats sans quitter l’application. Accessibles pour l’instant aux seuls États-Unis, les boutons « buy it » seront bientôt déployés sur Android et sur le web. Une fonctionnalité de recherche permettra bientôt aux utilisateurs d’apposer des filtres ou de fixer une fourchette de prix. La fonction serait accessible aux petites et moyennes entreprises locales grâce à des accords avec Shopify et Demandware, deux plateformes e-commerce multicanal dans le cloud. Pinterest s’engage à ne pas prendre de commission mais encourage ses utilisateurs professionnels à investir publicitairement sur le réseau social.

« Vendeur social »

Décidément, les réseaux sociaux ne veulent plus seulement accompagner les marques et les lieux qui veulent attirer des acheteurs branchés. Facebook, Twitter et Pinterest entendent bien s’approprier une part du gâteau du e-commerce en déployant leurs propres outils marchands et capter de la valeur par le truchement de leur propre mécanique transactionnelle. C’est sûrement une bonne nouvelle pour leurs actionnaires qui y voient un espoir de gagner enfin de l’argent. C’est un nouveau problème à prendre en compte pour les cybermarchands qui vont devoir intégrer ces nouveaux canaux commerciaux dans leur stratégie.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis