Blogue

Les technologies cloud aident les entreprises à sortir de la crise du COVID-19

Aptum

 juillet 15, 2020

Partager:    

En quelques mois seulement, la pandémie de COVID-19 a perturbé toutes les industries, dans le monde entier. Chez Aptum, nous sommes restés en contact étroit avec nos clients tout au long de cette période, tandis qu’ils adaptaient leurs processus pour répondre à de nouveaux besoins. Ils ont par ailleurs pu constater à quel point le cloud est essentiel pour la durabilité et la rentabilité de leurs activités à long terme. Aujourd’hui, nous sommes ravis de publier les résultats de notre étude sur l’impact du cloud dans le contexte du COVID-19*, qui montre les effets qu’ont eus les technologies du cloud sur les entreprises pendant la période de confinement (mai-juin).

Les résultats révèlent que 38 % des entreprises ont élargi leur infrastructure afin de répondre aux niveaux accrus de demande. Ils montrent également que les organisations ayant adopté les technologies du cloud avant la pandémie ont été les mieux placées pour faire face à cette crise sans précédent et répondre à la demande afin de fournir les services essentiels à leurs clients (48 %).

Le cloud a notamment connu un boom important dans le secteur financier, qui s’est largement appuyé sur la gestion de cloud hybride pendant cette période, ce qui est en train de changer la donne dans le fonctionnement des établissements de services financiers. Les environnements cloud hybrides ont aidé les institutions financières à faire progresser la banque numérique en adaptant le volume de données requis à la demande en temps réel de manière à réduire les coûts, en permettant aux banques de déplacer les sources numériques là où elles sont nécessaires pour plus d’efficacité et de rapidité dans la réponse aux demandes des clients, le tout en assurant la sécurité des systèmes, car le cloud hybride permet aux banques d’accéder à des outils tels que l’intelligence artificielle, qui ont joué un rôle crucial pour identifier et déjouer les cybermenaces en nombre croissant pendant cette période.

Par ailleurs, l’étude a montré que 76 % des organisations utilisent des services cloud pour faciliter le télétravail en raison de la crise sanitaire. Dès le début de la pandémie, nous avons pu constater les conséquences immédiates du passage au télétravail, avec des pics de demande de 800 % sur les réseaux mondiaux et de fortes augmentations du trafic Internet pendant la journée, lorsque les enfants sont passés à l’enseignement en ligne et que les employés ont commencé à travailler chez eux. La demande en solutions à base de cloud, comme Microsoft O365 et Teams, était déjà en pleine expansion avant le confinement, mais la nécessité soudaine de travailler à distance a considérablement accru cette demande. Cette constatation est représentative des tendances générales de télétravail que nous continuerons à voir à l’avenir.

Notre étude souligne le fait que les technologies cloud ont été essentielles à la résilience des entreprises ces derniers mois, les chefs d’entreprises se disant confiants dans la continuité de leurs activités tout au long de la crise du COVID-19 (92 %). L’un des grands défis à relever au début du confinement a été l’augmentation de la bande passante. De nombreuses entreprises connaissaient déjà le travail à distance sous une forme ou une autre, mais c’est l’accélération et la mise à l’échelle de leur capacité de télétravail qu’elles ont dû entreprendre. Pendant cette période, beaucoup de nos clients nous ont demandé d’augmenter leur bande passante sur différents environnements, et nos clients dans le cloud ont vu leurs volumes de trafic augmenter. Nous avons dû nous assurer que ces clients disposaient de capacités flexibles pouvant répondre à leurs besoins.

Maintenant que nous sortons lentement du confinement, les entreprises vont modifier leurs stratégies informatiques pour assurer la continuité de leurs activités et nous prévoyons que le cloud hyperévolutif continuera de se développer. Il permet aux organisations d’agrandir ou de réduire rapidement leur infrastructure en fonction de la demande. Les entreprises qui ne disposaient pas de solution cloud évolutive ont été les plus touchées par le manque de capacité et les temps de latence dus au passage au télétravail. Elles devraient s’appuyer sur les leçons apprises ces derniers mois et ajuster leurs infrastructures pour l’avenir. Les entreprises vont devoir modifier leurs stratégies et se concentrer sur l’adoption de technologies cloud appropriées, en particulier les organisations qui ne disposaient pas de ces technologies et qui ont connu des difficultés pendant cette période.

* Aptum s’est associée à Vanson Bourne pour mener une enquête entre mai et juin 2020 auprès de 400 décideurs informatiques de haut rang ou responsables des décisions en matière de cloud aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Les participants provenaient de divers secteurs privés et publics et d’entreprises comptant entre 500 et plus de 3 000 employés.


Contactez-nous

Vous aimeriez savoir comment tirer le maximum de votre infrastructure de données ? Contactez l’un de nos experts en solutions d’infrastructure dès aujourd’hui et découvrez ce qu’Aptum peut faire pour vous !

Obtenir un devis